Les causes de la faillite d’une entreprise et les astuces pour y faire face

Les entreprises plus ou moins jeunes apparaissent et disparaissent chaque année à cause des difficultés financières. La faillite d’une entreprise peut avoir plusieurs origines qu’il convient de connaître afin de prendre les mesures adaptées.

Point sur la notion de faillite d’une entreprise

Si l’expression faillite est encore utilisée, cette situation correspond en droit à l’état de cessation des paiements d’une société. La cessation des paiements doit se distinguer des autres situations compliquées pouvant être rencontrés par les entreprises. Il peut s’agir de l’insolvabilité, de la poursuite d’une exploitation déficitaire ou d’une gêne momentanée. On considère qu’une entreprise est en faillite lorsque son actif disponible ne lui permet plus de faire face à son passif exigible. Il est possible que les dettes soient réclamées immédiatement par les créanciers tels que les fournisseurs, les salariés, ou le trésor public). Le chef d’entreprise peut estimer que sa situation comptable et financière ne lui permet plus de rembourser ses dettes avec ses fonds propres. Dans ce cas, son entreprise devra déposer le bilan en déclarant une cessation des paiements au tribunal, et ce, dans un délai de 45 jours.

Le non-paiement des créances peut concerner n’importe quelle entreprise, quel que soit leur statut juridique et la nature de leur activité. Que vous exerciez une activité artisanale, agricole ou commerciale, en votre nom ou celui d’un intermédiaire, il capital d’identifier les premiers signes de la faiblesse financière de votre entreprise afin de pouvoir éviter une situation plus grave. Il est fortement conseillé de vous faire accompagner par des professionnels afin qu’il identifie le plus vite les difficultés rencontrées et prendre les mesures adaptées pour vous aider à surmonter cette épreuve.

Quelles sont les principales causes de la faillite d’une entreprise ?

Le chef d’entreprise doit comprendre et surveiller tous ce qui peut causer la faillite de sa boîte afin de mieux anticiper et d’éviter que sa responsabilité ne soit engagée. Les causes relatives à une faillite d’entreprise peuvent être internes ou externes à cette dernière. Certaines faillites sont provoquées par des évènements extérieurs à la société. Les causes peuvent être liées au contexte économique, surtout la mauvaise conjoncture pour un domaine particulier ou une crise sociale.

Si votre structure connaît des difficultés relatives au contexte économique, vous devez limitez les conséquences sur elle. En dehors des évènements exceptionnels, la faillite d’une entreprise est parfois liée à une voir plusieurs causes internes. Le problème peut survenir dès la création de l’entreprise si l’on établie une mauvaise stratégie dans le business plan et que la viabilité du projet ne puisse être estimée de façon claire. Il est conseiller de constituer des bases juridiques solides dès la création de l’entreprise pour éviter un quelconque blocage par la suite.

Il est possible que votre société traverse des moments difficiles en raison de sa phase sensible qui requiert de l’attention. C’est le cas au cours des premières années de vie de l’entreprise et pendant sa phase de développement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*