Les meilleures conduites à tenir pour la réalisation des projets sans micro-management ?

Le micromanagement est le besoin de superviser chaque étape de chaque tâche confiée à d’autres. Le manager veut s’assurer qu’elle est bien faite et à temps. Il existe de nombreux styles et combinaisons de leadership. Et si certains styles se prêtent davantage au micromanagement, cette habitude peut se manifester quoiqu’il arrive.

Établissez un environnement d’honnêteté

L’honnêteté est essentielle pour développer une relation de confiance avec ses partisans. Une équipe qui a été microgérée peut ne pas faire confiance à leur chef. Essayez-le avec un petit projet au début. Répartissez les tâches et déléguez-les individuellement. Expliquez-les que vous leur faites confiance pour faire leur travail de façon indépendante. Dites-leur que s’ils rencontrent un problème, ils devront venir vous voir. Sinon, vous vous présenterez à l’aide d’un programme régulier de réunions. Peu à peu, votre équipe en viendra à vous croire. Elle aura une nouvelle attitude envers vous et leur travail, et deviendra en fait plus productive.

Établissez un calendrier de réunions et respectez-le

Il peut s’agir d’un rappel hebdomadaire ou mensuel, et il suffit d’envoyer un simple rappel. Ce temps doit être consacré à l’écoute. Posez des questions sur les progrès accomplis et laissez ensuite les membres de l’équipe parler. Ils seront plus ouverts avec vous et entre eux. La résolution des problèmes peut se faire en groupe, et non sur vos instructions. En tant que chef d’entreprise, vous pourrez conseiller votre équipe de se détendre et de prévoir des réunions bihebdomadaires. Vous verrez que les membres de votre équipe vous diront à quel point vous êtes irritant au début.

Ne réagissez pas immédiatement

Lorsque vous recevez un message d’un membre de l’équipe, ne répondez pas immédiatement. Continuez votre travail et répondez si nécessaire dans un délai d’environ 30 minutes. Il y a de fortes chances qu’il :

  • Parlera avec d’autres membres de l’équipe
  • Participera à la résolution de leur propre problème
  • N’aura pas besoin de votre aide après tout

Et cela vous permet de vous entraîner à les laisser faire. Un bon chef doit savoir pourquoi la confiance est si importante. La confiance est la plus haute forme de motivation humaine. Elle fait ressortir ce qu’il y a de meilleur chez les gens.

Établissez un calendrier de rapports

Si vous avez un délai, vous aurez évidemment fixé des points de référence auxquels les tâches formatives doivent être accomplies. À ces points, votre équipe doit vous rendre compte. Il n’est pas votre responsabilité de vous courir vers elle. Vous devez laisser les employés apporter les rapports eux-mêmes. Vous n’avez qu’à déterminer simplement la date limite et de les laisser faire le reste. Fixez une date et une heure pour la réception de ces rapports et ayez confiance qu’ils arriveront. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à vous mettre en rapport avec un ou deux qui ont été négligents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *