Les différentes formes juridiques pour une entreprise

Après plusieurs années à travailler pour de nombreuses entreprises et, ayant accumulé de nombreuses années d’expérience, vous avez décidé de vous lancer dans la création de votre entreprise à vous. Pour vous aider dans vos démarches, il est important de bien choisir la structure de votre entreprise, mais surtout quelle forme juridique vous allez choisir ?

Les différentes formes juridiques

Avant de pouvoir créer votre entreprise, vous devez déterminer quelle forme juridique vous voulez appliquer à votre société. En effet, il existe différentes formes juridiques spécifiques à chaque entreprise. Il est donc important de bien définir cette forme avant de créer votre entreprise, car c’est d’elle que dépendront le régime fiscal particulier et le régime juridique qui va encadrer votre entité. C’est donc une façon de déterminer à l’avance quelles lois et règles seront applicables à votre entreprise. Il existe trois principales de formes juridiques pour entreprise :

  • Les entreprises pluripersonnelles civiles
  • Les entreprises pluripersonnelles commerciales
  • Les entreprises unipersonnelles

Comment choisir la forme juridique de son entreprise

Pour être sûr d’avoir fait le bon choix pour la forme juridique de votre entreprise, vous devez prendre en considération plusieurs critères. Le critère principal pour choisir la forme juridique de son entreprise est le nombre de personnes qui vont travailler dans la création de l’entreprise. Il est tout à fait possible de travailler seul ou à plusieurs dans la création d’entreprises. Mis à part le nombre des contributeurs à la création de l’entreprise, vous devrez également déterminer quelle ampleur aura votre projet. Tout dépend donc de la grandeur de votre projet, s’il nécessite ou non un  grand investissement financier. En parlant de projet, il est important de souligner que certaines activités nécessitent une forme juridique précise que la loi impose à tous les créateurs d’entreprise qui veulent exercer dans le domaine de ces activités. Tel est le cas si vous voulez ouvrir une entreprise autour du tabac, vous devrez adopter la forme d’entreprise individuelle ou  d’une SNC.

L’auto entreprise

Si vous avez décidé de vous lancer tout seul dans votre projet de création d’entreprises, vous avez le choix entre plusieurs formes juridiques. En effet, vous pourrez adopter comme forme juridique : Entreprise individuelle ou EI, Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ou EURL, Auto-Enterprise ou AE, Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle  ou SASU, Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée ou EIRL. Des formes juridiques qui présentent chacun des avantages considérables. Avec la SASU et l’EURL par exemple, vous avez la possibilité de collaborer avec des associés dans l’avenir tout en préservant le régime fiscal de l’entreprise et ainsi protéger par la même occasion votre patrimoine. Dans le cas où vous avez envie de tester un projet pour voir si oui ou non il va marcher, vous pouvez opter pour la forme d’auto-entreprise. Dans l’hypothèse où vous voulez arrêter ou vraiment mettre votre projet sur pied, aucun surcoût ne vous sera demandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *